mercredi 3 avril 2013

Cahuzac n'a peut-être pas fini de nous étonner

C'est dit: le président ne savait rien. Le premier ministre ne savait rien.
Cahuzac le félon a avoué sa faute et maintenant, il pleure ses remords et demande pardon.


On se croirait au théâtre. 

Seulement ce midi, sur France Inter, j'ai dressé une oreille attentive aux propos d'Antoine Peillon. Oui, le frère de l'autre. Celui-là est journaliste à "La Croix" et collabore à "Médiapart".
Il suit de près le monde tortueux de l'évasion fiscale et en connaît un rayon là-dessus.

Ce midi, donc, il déclarait sans trop de gants que les 600 000 euros lâchés par Cahuzac, c'était une plaisanterie. 

D'après ses sources - et il a précisé qu'elles se recoupaient sur cette question - il en aurait bien plus au vert.

Alors je suis allée voir son blog . Il résume le jeu des sociétés écrans qui permettent aux gens fortunés de planquer leur argent à l'abri du fisc français. Déjà, le 20 mars dernier, Cahuzac semblait quasiment cerné. Difficile d'imaginer que le chef de l'état ne savait rien alors. Surtout qu'encore une fois, Antoine Peillon l'expert en la matière, entendu par la Dnif (division nationale des investigations financières) de la police judiciaire d'Annecy en février dernier est le frère de Vincent Peillon.

Il semble bien, d'ailleurs, que Cahuzac ne soit pas le seul à jouer à ce jeu-là. 

Une enquête judiciaire qui entraînerait une investigation poussée chez le groupe Reyl représenterait un grand coup de pied dans la fourmilière, car il y a d’autres personnalités que Jérôme Cahuzac, et tout aussi sensibles, qui sont gérés chez eux. On découvrirait alors un vrai secret d’État et un vrai scandale républicain, c’est-à-dire l’utilisation des places financièresoffshore par des hommes politiques français, de gauche et de droite, depuis de nombreuses années. Et pas seulement dans le cadre d’opérations de financement politique qui ont fait la une des médias, mais vraiment à des fins personnelles."

Le plus glaçant, c'est le mot de la fin:
"Je suis tout à fait prêt à rencontrer les juges d’instruction qui vont enquêter sur le cas de Jérôme Cahuzac, comme j’ai déjà rencontré les policiers de la DNIF, à leur demande. Je serais prêt, si cela ne me mettait pas en danger, ainsi que ma famille, à expliquer publiquement un système qui est devenu intenable."

Le gars craint pour sa vie.
Rien que ça!





36 commentaires:

  1. systématique dès qu'un péquin à les rennes il se sucre,c'est pour cette raison qu'il faut les changer plus souvent et surtout qu'il ne fassent pas carrière,ou pire qu'il fondent une dynastie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seulement voilà Bourdon, comme la place est bonne, ils ne veulent pas se laisser changer. Ils ne veulent pas non plus se condamner à l'abstinence et font plein de petits péquins goulus.

      Supprimer
  2. Pauvre Peillon, entre un frère qui parait honnête, prêt à aider la justice, et un fils qui demande à ce que soient pendus les manifestants du 24 mars...

    étonnante la conclusion de l article.

    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le qualificatif de "frère" s'applique aussi à Mr Cahuzac:

      http://www.contre-info.com/wp-content/uploads/2013/04/Cahuzac-Prison.jpg

      Supprimer
    2. @ Corto
      Pas si étonnante que ça la conclusion.
      En lisant cette interview de Peillon frère, j'ai ressenti, exactement et fortement, la même chose.
      Et j'ai aussi clairement perçu qu'il en avait vraiment assez de toutes magouilles et qu'il avait vraiment envie de parler.
      SAUF si les risques encourus sont trop graves.
      Ou si, avant de parler... il fait partie des suicidés à 3 balles dans la tête (pratique tellement courante en socialie ; Cf évènements sous Tonton...) :-(((

      Supprimer
    3. @ Corto, étonnant aussi qu'on parle si peu de son frère si bien renseigné.
      Tout ça vous a des relents de mafia assez effrayants...
      Bisous à toi :)

      @ En effet Tchetnik. Ce gaillard-là ne pouvait qu'inspirer confiance avec une pareille carte de visite!

      @ Franzi, je serais tout de même étonnée qu'on le suicide comme ça, étant donné que son frangin est ministre d'état. Ça ferait désordre. Cela étant, sa crainte en dit long sur l'ambiance en coulisses. D'autant justement qu'il a un bouclier.

      Supprimer
    4. Corto , la conclusion t'étonne ? Je suis étonnée ! Bien sûr qu'il se méfie et craint des représailles pour lui et sa famille .

      Supprimer
  3. Peillon (l'un ou l'autre) rendra-t-il publique la liste des enseignants ayant un compte en Suisse ?

    RépondreSupprimer
  4. avec ton titre, tu ne crois pas si bien dire !

    lis donc cela:

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/04/03/les-liens-inavouables-de-cahuzac-avec-les-gudards-de-marine-le-pen_3153182_823448.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Corto, je suis ébahie par la prodigieuse souplesse du Cahuzac. Un grand écart pareil, c'est digne d'un danseur étoile.

      Supprimer
  5. incroyable ! des pourris ! c'est écœurant n va falloir que ça pète !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne crois pas si bien dire Boutfil, d'autant que Cahuzac le tortueux veut remettre le couvert comme député.
      Combien, poussant des cris d'orfraie devant une telle abjection, se livrent exactement aux mêmes traficotages cracras?

      Supprimer
  6. Ah moi aussi j'ai écouté ce midi sur france Inter !

    On se doute bien que beaucoup ne sont pas "propres" à Gauche comme à Droite d'ailleurs, n'ayons pas peur de le dire !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Minijupe, nous sommes bien d'accord. Ces gens-là barbotent dans la même mare. Certains sont sans doute moins pourris que d'autres, mais va-t'en séparer le bon grain de l'ivraie.

      Supprimer
  7. Il demande surtput pardon pour s'être fait poirer...

    Ce qui, en république, ne pardonne pas. On peut voler (c'est même obligatoire moralement), mais on ne doit pas se faire cueillir comme un (gros) faisan.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien l'image du gros faisan :)
      Cela dit, je ne crois pas que le général De Gaulle ait été un corrompu.
      Ni des gens de la valeur que Pierre Mendes France.
      Ou d'autres.
      Mais c'était il y a longtemps.
      A cette lointaine époque, la France se reconstruisait avec des hommes qui avaient connu la guerre, s'y étaient engagés et savaient la valeur des choses.
      Aujourd'hui, leurs successeurs ne connaissent rien d'autre que les bureaux dorés et ils sombrent dans les délices de Capoue.

      Supprimer
  8. Réponses
    1. N'est-ce pas Vlad?
      A côté de ça, l'empaleur des Carpates passerait presque pour un honnête homme, à défaut d'avoir des manières douces.

      Supprimer
  9. Arrêtons un peu de jouer les indignés.

    Ce sont les mentalités qui forgent à leur image les républiques, les monarchies ou tout autre forme de gouvernance et non le contraire, quelle que soit la tendance politique du jour.

    En France, nous avons adopté la tendance latine méditerranéenne de nous servir personnellement dès que notre pouvoir le permet. Ce n'est pas du vol, mais de la débrouille (on répondra au crétin qui s'indigne, "mais tout le monde fait cela !"). Il n'y a qu'à relire les procès à Rome : chacun piquait tout ce qu'il pouvait selon les privilèges de sa charge, et on citait des sommes disparues de millions de sesterces !

    La France d'en haut étant séparée de la France d'en bas depuis presque 1 500 ans par arrogance et mépris, il n'y a aucune raison que cela change.

    En Suède, une ministre a été virée manu militari du gouvernement pour avoir fait ses courses avec une carte bleue réservée aux fonctions de sa charge. La vendeuse l'a dénoncée sur le champ à la police, renouant avec la vieille coutume viking qui considérait le vol comme faisant partie des trois crimes (vol, viol et sorcellerie) uniquement punissables par la peine de mort.

    Cela nous semble indécent, une petite vendeuse qui se croit au même niveau qu'une ministre ? alors, c'est qu'on a rien compris. Restons avec nos mentalités issues de Machiavel, nos vieilles latinitudes et autres habitudes de voleurs, de mafieux et de profiteurs du système. Plus les gens mouillés sont nombreux et plus le système est solide.

    Quant à faire passer les pieds outre au journaliste ou à sa famille, on sait que cela se passera comme cela...c'est le signe des dictatures qui ne disent pas leur nom.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas faux lecanasson.
      C'est sans doute ce qui explique que plus on tend vers Marseille, plus la tendance que tu soulignes va crescendo. L'esprit latino-greco-sarrasin semble s'y épanouir en une gerbe magnifiquement dosée.

      Cela dit, la pureté scandinave me laisse un peu sceptique. Je veux bien qu'on y soit plus intègre que dans nos contrées crapouilleuses, mais je doute qu'on n'y triche pas du tout.
      L'exemple que tu cites est assez surréaliste et me met l'eau à la bouche. Aurais-tu un lien qui relaterait cette éviction?

      Quant aux châtiments vikings auxquels elle a échappé, il me semble qu'il lui serait aussi resté le choix d'un exil définitif en Islande.
      Les gars ne plaisantaient pas.
      Nous devrions y réfléchir.

      Vlad vient justement de me faire passer un lien vers quelques destinations sympathiques.
      http://french.ruvr.ru/2013_03_07/La-Russie-est-ses-endroits-terrifiants/

      Supprimer
    2. Les nouveaux Vikings sont devenus aussi hypocrites que les autres, l'argent aidant, contrebalancé par le droit à la dénonciation arômatisé d'un zeste de protestantisme et arrosé d'aqvavit.

      Non pas, elle n'avait pas le choix de l'exil en Islande. Les Islandais n'aiment pas les voleurs qu'ils pendent. Et l'exil c'est un droit accordé à ceux qui ont commis un meurtre revendiqué (à ne pas confondre avec le crime infâmant).

      C'est juste devenu une Utlaginn, une hors-la-loi. J'ose à peine imaginer le plaisir qu'ont eu les gens de le lui faire remarquer.

      Supprimer
  10. Ce n'est pas fini, des têtes vont tomber :

    http://www.rtbf.be/info/economie/detail_des-millions-de-transactions-vers-des-paradis-fiscaux-devoilees?id=7962215

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou toi! Je suis contente de te lire à nouveau!

      Nous allons voir. Pas si sûr: ces milieux-là sont entre-mouillés et soit tout s'effondre, soit ils se soutiennent tous à coup de fils de toile d'araignée.

      Regarde comme ils fuient tous Cahuzac comme un pestiféré, après l'avoir encensé. On dirait qu'il leur fait peur.
      Et l'autre qui veut revenir à l'Assemblée comme si de rien n'était. Pour faire preuve d'une telle arrogance, il faut bien qu'il en tienne quelques-uns par la barbichette.

      Supprimer
    2. Pas faux ! Il doit connaître des noms.

      Supprimer
  11. "si cela ne me mettait pas en danger, ainsi que ma famille".... et bien oui, en France c'est comme ça, quand on a accès à des informations, des vraies...et je ne parle pas en l'air.

    Sinon, Cahusac lui-même est à surveiller.... il ne manquerait plus qu'il se suicide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, il ne se suicidera pas plus que DSK qui brutalise et éjacule sur les filles qui viennent faire le ménage, ou SARKO qui dépouille les vieilles bourges séniles.

      Faudrait déjà qu'ils aient un sens du respect de soi-même.

      Supprimer
    2. Oui , le suicide assisté est courant dans ces milieux ..

      Supprimer
    3. Comme le dit très justement Chan, que je salue au passage, on lui donnera un coup de main, au besoin.
      Mais pas tout de suite, ça ferait désordre.
      La fête peut donc continuer encore un peu.

      Excellent, "le suicide assisté" :))

      Supprimer
  12. DSK n'avait aucune révélation à faire... lui.
    En revanche il semble bien que Cahuzac n'ait pas agi tout seul... on a vu des suicides dans une flaque d'eau ou avec deux balles dans le citron pour moins que ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aux dernières nouvelles, il veut reprendre sa place de député, et sûrement l'immunité pour 4 ans qui va avec...ha,ha,ha... il a perdu la face mais pas le nord.

      Supprimer
    2. Aux dernières nouvelles, il vient de se faire jeter dehors par le Grand Orient de France.

      Supprimer
    3. @ Sorcière, je pense que Cahuzac est autrement plus retors que Beregovoy. Il a encore de beaux jours devant lui.
      Sa volonté de rejoindre l'Assemblée témoigne assez de son absence totale de fierté. Probable aussi qu'il ait assez de billes en main pour forcer la main aux quelques dégoûtés qui ne veulent pas de lui. Espérons que tous ne sont pas mouillés et lui résistent.

      @ Lecanasson, tant qu'il est dans le mouvement, le Grand Orient serait bien inspiré d'en jeter dehors quelques autres.

      Supprimer
    4. @ Sorcière : je pense que DSK en avait tellement à raconter qu'il a préféré payer pour qu'on ne lui pose plus de questions, à lui et à ses copains qui traînent ou ont traîné dans les gouvernements.

      Supprimer
  13. "est le frère de Vincent Peillon."
    Ce gars dont tu parles, et qui a l'air honnête, est dans un camp qui n'est pas que rose !
    Je ne signe pas de chèque en blanc à Edwy Plenel qui reste quand même une bonne ganache, même si sur ce coup-là, il est dans le bon camp.
    Le gars Plenel est quand même celui qui vomit Zemmour et Obertone. Ca ne va pas lui être facile de se refaire une virginité.

    Un commentaire chez Hoplite :

    "Sex&politic, gros-flouze-au-black et corruption-par-labo-pharmaceutiques ...

    Vidéo bourrée d'infos et soulevant des lièvres ignorés par Mediapart ...

    http://www.dailymotion.com/video/xyqi0e_emmanuel-ratier-revelations-suite-a-l-affaire-cahuzac_news

    Cahuzac en instance de divorce a quitté sa femme pour la fille adoptive de Michel Drucker, Stéphanie Jarre. Le début de ses ennuis.

    L’avocate de la femme de Cahuzac dans ce divorce est Isabelle Copé-Bessis, c’est la sœur de Jean-François Copé l’homme politique aux pratiques "étranges".

    Isabelle Copé-Bessis a sans doute eu connaissance de l’évasion fiscale de Jérôme Cahuzac qu’elle aurait pu transmettre à Jean-François Copé, qui aurait pu aisément transmettre l’information à Mediapart.

    Mais faut-il encore mettre les conditionnels ?

    Le nouvel avocat de Jérôme Cahuzac est Jean Veil, avocat de Dominique Strauss-Khan dans ses affaires de mœurs, avocat de Jacques Chirac et Fils de Simone et d'Antoine Veil.

    Dreyfus, conseiller financier de Cahuzac travaille aussi pour Nicolas Sarkozy et un ami personnel de Carla Bruni-Sarkozy.

    Et pour finir la déclaration de fortune "bien travaillée" sur le mode morganatique de Francois Hollandouille ... on en entendra sûrement encore parler ...

    Que du gros pognon et que beau linge quoi.

    Ca reste en famille.…

    RépondreSupprimer
  14. Dormez ! Ils font gaffe à nôtre pognon :-)

    RépondreSupprimer

Vos commentaires sont les étoiles scintillantes de ma galaxie. Si toutefois des météorites menaçaient de fracasser ce modeste espace de parole, je me réserve le droit de les renvoyer dans les étendues glacées de la blogosphère. Moi, Io, ne saurait être tenue pour responsable de leur composition ni de leur destin