lundi 25 décembre 2017

"Joyeux Noël" et pas joyeuses fêtes

On baigne vraiment dans une drôle d'ambiance.
En cette période si particulière qu'est l'Avent et aujourd'hui Noël, les gens se regardent en biais avant de se souhaiter quelque chose. Dans les magasins, ces jours-ci, c'était les "Joyeuses fêtes" qui fusaient. Noël brûle les bouches. Le dévoiement du laïc est tel, qu'il n'est même plus question de glisser l'allusion la plus timide au fait religieux chrétien. Même Noël sent la peste, c'est dire où nous en sommes arrivés!
Qu'on le dise donc, que "laïc" veut désormais dire "athée" et au moins, ce sera clair. On saura pourquoi on enlève les croix un peu partout.

A Ploërmel, le Conseil d'Etat a tranché le 25 octobre 2017: la commune doit enlever la croix et verser 3000 euros d'amende à la fédération morbihannaise de la libre pensée.

Cimetière de Brou, septembre 2012. Une nouvelle élue exige le retrait de la croix qui orne l'entrée du cimetière. Le maire abasourdi est forcé d'obéir: la croix et le cimetière ont été installés après 1905. Il est interdit de faire figurer le moindre signe religieux à l'entrée des cimetières s'ils sont postérieurs à cette date.


On interrompt les séances de cinéma quand les petits risquent d'être contaminés par l'horreur chrétienne.

C'est sûrement un nanard niaiseux, mais ce n'est pas une raison.
 
Oui, mais alors là, laïc = athée, c'est embêtant, parce qu'il faudrait interdire toutes les religions et ça non, c'est pas possible.

Mosquée du cimetière musulman de Bobigny, inauguré en 1937.  

Synagogue du Consistoire de Paris, inaugurée en 1907.

C'est encore plus drôle à l'école.
Là, se souhaiter "Joyeux Noël" relève de la résistance politique. Les parents qui me l'ont souhaité ainsi (et à qui j'ai répondu de la même façon) arboraient un air de connivence qui ne trompe pas: "Elle va le dire? Oui, elle va le dire. Aaah elle l'a dit, donc elle est des nôtres".

Se souhaiter joyeux Noël est devenu un acte de résistance politique.


JOYEUX NOËL MES AMIS!

 




13 commentaires:

  1. j'ai fait exprès de répondre joyeux Noel à tous ceux qui médisaient joyeuses fêtes, à l'école et à la crèche, ils n'ont ont pas coupés !
    joyeux Noël pour toi et ton homme et plein de bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison! Merci Boutfil. Joyeux Noël(un peu tardif) à toi et aux tiens aussi. bises!

      Supprimer
  2. idem, il n y a que le Joyeux Noël qui compte ! mais tu as parfaitement raison, le souhaiter devient presque un acte de résistance. Fucking World !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui. On en est là. Heureusement qu'avec vous tous qui résistez en bloc, je me sens moins seule. Bises à toi

      Supprimer
  3. Un concert de Noël à Ténérife, musique huastèque du XVIII ème siècle: https://www.youtube.com/watch?v=1Q9OgdP8kPo&list=RD1Q9OgdP8kPo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une merveille! Là en ce moment, je réécoute cette musique pour au moins la vingtième fois et je ne m'en lasse pas. Merci Sorcière bienheureuse et joyeux Noël!

      Supprimer
    2. Tout ça pendant que MOI je bosse ! Tu me feras écouter 👂 au moins ?

      Supprimer
  4. Tant que les lois et les dirigeants ne suivent pas cette tendance ça va. On peut encore se souhaiter Joyeux Noël sans être embastiller ou déporté. Des minorités agissantes et bondissantes au référentiel laïcard entretiennent savamment le climat actuel. Les médias relayant avec complaisance ces nuisibles.
    D'après moi c'est une bulle, pas une lame de fond. Le problème, parce qu'il y en a un, c'est que pendant ce temps-là l'islamisme s'infiltre, se fait inviter par des anti-chrétiens soucieux de remplacer la croix par n'importe quoi, y compris le croissant conquérant.
    Je reste optimiste, si les cerveaux ont été passablement travaillés au point de ne plus oser se souhaiter Joyeux Noël, l'inverse reste possible et est même très probable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais que tu aies raison, mais je trouve au contraire que les lois et les dirigeants glissent sur une pente dangereuse. C'est quand même le Conseil d'Etat qui a ordonné le retrait de la croix de Ploërmel sans que l'artiste ait été consulté (alors qu'il avait son mot à dire). Ce même Conseil d'Etat qui abandonne les responsables d'établissements scolaires seuls au monde face à la pression des parents sur la question du voile lors des sorties scolaires. Ce sont enfin les élus locaux qui laissent faire les prières de rue, souhaitent "Joyeux ramadan"et se laissent aller, bien trop souvent, à des compromissions clientélistes dangereuses. Tout le monde se détourne pudiquement. Je trouve que l'Etat a été bien trop longtemps complice de ces lâchetés d'une part, et d'attaques complètement hystériques d'autre part, à l'encontre d'un christianisme pourtant bien inoffensif.

      Supprimer
  5. Drôle d'ambiance en effet.

    La joie des années précédentes n'était pas au rendez-vous non plus. Même les magasins les plus cotés ne s'étaient pas foulés question déco : du bas de gamme à tous les étages. D'ailleurs, il n'y avait pas foule et les gens ne s'attardaient pas. Il y a d'autres années où ça flânait en famille, ça rigolait. Cette année, chacun tirait une face de carême. Je sentais comme une envie d'en finir au plus vite avec la corvée de Noël.

    Bref, pas une ambiance de fêtes de fin d'année.

    Ceux qui cherchent à masquer la véritable symbolique chrétienne de Noël pour n'en faire qu'un simple repas laïc de famille avec cadeaux après la bûche ont propbablement des difficultés à trouver des motifs de rigolade en ces temps glauques.

    De toute manière, j'ai fait fi des regards parfois effarés et des "Joyeuses Fêtes de fin d'année" quand je souhaitais un "Joyeux Noël" aux non musulmans. Quant à ces derniers, je ne leur souhaite rien de particulier puisque cela ne représente pour eux pas plus que si on me souhaitait un joyeux ramadan.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu parles! Vu le risque que des dingues viennent tout faire péter, je comprends que les responsables de magasins se soient moins mis en frais que d'habitude. Quant aux parents, je pense qu'ils y réfléchissent à deux fois avant d'aller flâner avec leurs enfants devant les vitrines: c'est devenu risqué. Et puis à côté de ça, on ne peut pas dire que l'ambiance générale soit tellement guillerette.
      Allez! Ne nous laissons pas abattre!

      Supprimer
  6. Pour aller dans l'air du temps, il va falloir rebaptiser le Père Noël (Oh!!! J'ai mis le mot injurieux, désolé si le NCIS, la NSA et le RAID débarque chez toi chère Froufrou), avec quelque chose de plus laïc...
    Aller joyeux Noël quand même....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Argh!!! Les voilà! Je dégaine mon crucifix!
      Joyeux Noël Chat!

      Supprimer

Vos commentaires sont les étoiles scintillantes de ma galaxie. Si toutefois des météorites menaçaient de fracasser ce modeste espace de parole, je me réserve le droit de les renvoyer dans les étendues glacées de la blogosphère. Moi, Io, ne saurait être tenue pour responsable de leur composition ni de leur destin