mercredi 22 août 2012

Contrôle d'identité

Qu'on veuille bien m'excuser.

Je suis obligée d'infliger à mes invités, pourtant bienvenus, la gymnastique qu'on fait subir au passage des frontières: un petit contrôle d'identité.

Depuis hier, je suis en but au harcèlement d'une personne qui insulte, diffame, répand ici des éléments de ma vie privée et s'est même permis de divulguer mon vrai nom.

J'ai effacé tant que j'ai pu, mais ça n'a pas suffi.
Voilà pourquoi j'ai été obligée de prendre des mesures plus draconiennes.





25 commentaires:

  1. Je préconique qu'on fasse appel au héros légendaire spécialisé dans l'élimination des Trolls, j'ai nommé :

    - Beowulf

    Révérence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que voilà un joli nom qui met l'eau à la bouche!

      Supprimer
    2. ça, c'est chiant, n'hésite pas à sévir !!

      Supprimer
    3. Je vois mon avocate bientôt. J'ai tout conservé. Je compte bien lui demander conseil. Là, on a tout: injures,diffamation, atteinte à la vie privée, calomnies, harcèlement.
      La totale.

      Supprimer
    4. mais tu sais qui c'est ?

      Supprimer
    5. Beowulf : une légende à lui tout seul. Si ça intéresse le public froufroutien, je peux vous la narrer.

      Supprimer
    6. Bien sûr que ça nous intéresse!

      Supprimer
  2. un arrière goût de lynchage,c'est mon sentiment. Je n'ai pas vos connaissances et références pour entretenir un débat houleux,mais jeter de l'huile sur le feu n'a pas été la plus sage des décisions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais Bourdon..j'en ai vraiment marre de cette histoire.
      Je ne demande qu'une chose: qu'on me laisse tranquille.


      Supprimer
  3. Bien embêtant, ça.
    le blogage c'est aussi ce genre de désagréments, dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, dommage... Je suis très chagrinée de la tournure que ça a pris.

      Supprimer
  4. Tu as raison de ne pas te laisser faire, malheureusement sur le net comme dans la vraie vie, on est exposé. Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui.
      J'ai appris bien des choses.
      L'écran est à la fois un bouclier et un leurre.

      Bisous :)

      Supprimer
  5. Ce que j'ai surtout appris moi sur le net, c'est que les gens sont complètement timbrés et profitent du relatif anonymat pour avoir des réactions que personne ne leur permettrait dans la vraie vie.
    ça me choque toujours tant de méchanceté pour des idées, je crois pas que je m'y ferais un jour...
    Du coup, tu modères tes commentaires ? (je vais le voir dans une seconde)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui. Désolée de t'infliger ça, mais je n'ai vraiment pas eu le choix.
      Le net suscite en effet des réactions étranges et inattendues. Un peu comme l'intérieur d'une voiture, je crois. Une fois dedans, la bête se transforme! :)
      Ça va toi?

      Bises

      Supprimer
    2. Haha, oui c'est pas mal comme comparaison la voiture :)
      Ce qui est toujours dingue, c'est qu'on a tous des idées différentes, est-ce une raison pour insulter ceux qui pensent différemment ?
      Moi ça va BCP mieux, je retrouve goût à la vie et je profite de ces moments car visiblement, ça ne va pas durer :)
      Des bises à toi !

      Supprimer
    3. PS : aucun souci pour la modération, je fais la même chose pour les mêmes raisons :)
      Mais ce qui est bien chez toi, c'est qu'on n'a pas besoin de recopier 32 mots tous bizarrement écrit et ça c'est COOOOOL !!!

      Supprimer
    4. Je suis bien contente de te savoir bien. Mais si ça va durer voyons! Faut pas écouter les inquiets qui te prédisent les sept plaies d'Egypte!

      C'est sympa de m'informer de comment ça se passe pour vous tous, cette maudite modération. Si c'est pas trop ardu, c'est déjà ça.

      Quant à ce que tu me dis en premier, eh bien que veux-tu, c'est ainsi... mais ça a été très, très pénible. Et très inquiétant.

      Grosses bizoutes!

      Supprimer
  6. Pour les trolls, ne vous bilez pas trop : ils se lassent toujours très vite (sauf moi : gniark ! gniark !, mais je suis un troll bien élevé et pas anonyme pour deux ronds). En général, deux ou trois jours de “modération” et ils oublient jusqu'à votre existence : le troll est très con par nature (sauf moi, etc.).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Didier et bienvenue ici.
      Vous êtes donc un coriace bien élevé pas con qui opère à visage découvert.
      Enchantée!

      En effet, la "modération" st une arme efficace.

      Supprimer
    2. Ne t'en fais pas Nicolas, pour le moment, c'est très supportable :)
      Je vais venir troller chez toi, tiens, si ça ne te dérange pas.

      Supprimer

Vos commentaires sont les étoiles scintillantes de ma galaxie. Si toutefois des météorites menaçaient de fracasser ce modeste espace de parole, je me réserve le droit de les renvoyer dans les étendues glacées de la blogosphère. Moi, Io, ne saurait être tenue pour responsable de leur composition ni de leur destin